Depuis 2006, l’engagement social de MTN Cameroun par le biais de sa Fondation a permis de déployer 46 points d’eau potable dans les zones rurales.

Douala, le 22 Mars 2018. MTN Foundation, La première fondation d’entreprise au Cameroun se joint à la communauté nationale et internationale pour célébrer la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars 2018. C’est l’occasion pour la Fondation MTN de réaffirmer son engagement à contribuer et à faciliter l’accès à l’eau potable des populations défavorisées, tout en invitant leurs attention sur la nécessité de prendre soin de cette ressource vitale.

Dans le cadre de ses activités, la Fondation MTN a déjà contribué à la construction de 46 points d’eau potable au bénéfice d’environ 170 000 personnes dans plusieurs régions du pays. Ces points d’accès à l’eau potable sont déployés en priorité dans les zones rurales où l’accès à l’eau potable constitue toujours un défi majeur pour la population exposée aux maladies d’origine hydrique.

Les points d’eau potable construits par la Fondation MTN sont de plusieurs types:

  • Puits de pompage manuels réalisés en partenariat avec le projet d’eau potable Otele (projet PEP)
  • Plusieurs forages réalisés en partenariat avec différents organismes tels que la GIZ
  • Projets complets d’approvisionnement en eau potable avec des réseaux de distribution tels que celui réalisé dans la localité de Nzemelem à 25 km de Dschang dans la région Ouest ou ceux en cours avec le projet «Villages des Jeunes Agriculteurs» dirigé par le ministère de l’Agriculture à Nlobesse (Région Sud). ) et Wassande (région de l’Adamaoua).

 

Il convient également de noter que certains points d’eau ont également été installés dans des écoles construites par la Fondation MTN. Ces points d’eau sont construits avec des latrines pour une meilleure hygiène des étudiants en particulier et de la communauté éducative en général.

Outre les points d’eau potable, la Fondation MTN investit au Cameroun pour le bien-être de la population dans le domaine de l’éducation, de la santé et du développement rural depuis 2005.

Selon Melvin AKAM, secrétaire exécutif de la Fondation MTN, quarante-six points d’eau “ne sont pas suffisants compte tenu des besoins globaux dans les dix régions du pays. Cependant, c’est un moyen pour la Fondation MTN de contribuer au bien-être des communautés et d’inspirer d’autres institutions. La Fondation MTN ne s’arrêtera pas à ce stade, car au cours des prochains mois, elle envisage de mener à bien d’autres projets visant à améliorer l’accès des plus démunis à l’eau potable.” il a promis.

Produits connexes